SOMEWHERE

Règle de la Battle :
Une rue, un chemin, un pont, une gare, une plage, un café, nos histoires ne se passent pas n’importe où. Parlez-nous d’un lieu qui pour vous compte.

 

1. Un jour à Bruges

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La ville de Bruges est une destination recommandée, grâce à ses musées, ses restaurants étoilés, mais aussi grâce à ses chocolats et ses bonnes bières.
Une ville avec environ 17 500 habitants, et plus de 6 millions de touristes annuels.

Quels sont les plus belles choses à faire à Bruges ?

1) Se promener dans les rues
En échange, cette promenade nous permet aussi de découvrir des histoires, et de voir des maisons flamandes qui nous font craquer directement, surtout pour faire des séances photos.
Cependant on peut aussi faire une balade avec le bateau, et visiter les alentours de la ville.

2) Le Musée de la Frite
Bruges est aussi connue grâce à ses frites.  »Le Musée de la Frite » est un petit musée qui retrace l’origine sud-américaine de la pomme de terre. Le prix de l’entrée est de 7 euros.
Tout visiteur qui visite Bruges prend des frites !

3) L’ancien hôpital Saint-Jean
L’hôpital Saint-Jean se situe sur une toute petite place. Aujourd’hui, cet hôpital est devenu un musée car c’est l’un des plus anciens hôpitaux médiévaux d’Europe.

4) La place du Burg
On peut retrouver aussi l’Hôtel de Ville sur la Place du Burg. On a aussi la basilique du Saint-Sang, que nous visitons comme Le Palais du Franc de Bruges.

5) La Grand-Place
La Grand-Place nommée aussi comme Markt est magnifique. Elle se situe dans le cœur des villes flamandes.
On peut retrouver aussi le palais provincial et son majestueux beffroi.

Bruges est une ville qui a un côté village et qui est très belle à visiter.

Damaris

 

2. Passage du Pont aux Riches/Biches

Tu verras, pour aller au collège Montgolfier, si tu habites rue Meslay, tu prendras le Passage du Pont aux Biches. N’aie pas peur des odeurs fortes ! Mets-toi en apnée et plonge ! Tu remarqueras qu’il y a deux volées d’escaliers, et un palier entre les deux. Un sans-logis y est allongé et son congénère, tout au dessus, préside la sortie du passage.

Tu verras, ils sont tout les deux sociables, et je parle surtout de celui que je préfère, celui près de la sortie car, même s’il est sans-abri et qu’il n’a pas assez d’argent pour subsister, il garde la joie de vivre et surtout, il lit !!

Tu verras que sur les murs, les œuvres des street-artistes sont vite recouvertes de graffitis et de tags, souvent plus vulgaires les uns que les autres et les collages de Fred le Chevalier ne sont plus que des lambeaux.

La sortie du passage nous fait chavirer dans un autre monde, celui des bars cosmopolites pour hipsters qui se permettent, le soir, la nuit, d’occuper tout l’espace avec des gens acrimonieux et des burgers branchés ! Bienvenue chez les riches !

Lélé

 

3. Le canal Saint-Martin, un lieu culte

Ce lieu où commencent et finissent nos soirées, la nuit, le canal est au centre de tout.

Il est 17h et un appart’, ce soir, est libéré de toute forme humaine parentale. À Répu(1), Gabriel organise une soirée « chill » avec peu de personnes, 5 à 10, pas plus, et de quoi s’enjailler un maximum.
Les parents partent à 20h, les gens arrivent 1h 1/2 plus tard, en retard (qui l’eût cru), en converses/trasher/jeans cargo Carhart.
La soirée commence mal, Clitorine et Donatien se sont disputés à cause du financement des boissons. Pour détendre l’atmosphère, Joseph propose une sortie sur le canal, idée unanimement validée par les skateurs et fuckboys(2) présents.
30 minutes plus tard , la petite clique sort de l’appart, se dirige vers ce lieu idyllique. Ils arrivent vers un petit spot sympatoche. Ils se posent 2/3 heures assis sur leurs skates. S’ennuyant de parler de sexe et de mal-être social, ils font le choix de rouler, retour à Répu…
Ils finiront la soirée sur le toit d’Hugo, dans un hamac Décathlon 2 places et, beaucoup trop fatigués pour dormir, rentreront, trop morts pour réviser leur devoir de latin (oui, ils sont plus cultivés que beaucoup qui se disent avoir une vie « calme »).

Alice et Antonin

(1) Répu : place de la République où traînent les skateurs ainsi que les fuckboys
(2) Fuckboys : personnes qui portent des marques de skate alors qu’il ne pratiquent pas le skate

 

Et maintenant, on vote !

Facile : on choisit pour chacun des 2 sondages suivants l’article que l’on préfère, puis on clique sur le bouton « VOTE »

Une réflexion sur “SOMEWHERE

  1. A propos de l’artIcle 2 : pourrais- tu Lélé préciser l’origIne du nom attribué au passage « du Pont aux Biches «  . Tu y associes ( je pense ironiquement) la rime «  riches «  en raison de la présence de sans abris . Y a t- il une origine avérée
    Au nom donné à l’impasse ?
    Bien à toi Lélé

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s